Publicité

« MBS » favorable à deux Etats-nations israélien et palestinien

Dîn Wa Dunia | 4 avril 2018 à 17 h 33 min | Mis à jour 4 avril 2018

« MBS » favorable à deux Etats-nations israélien et palestinien
© DR
Publicité

Les Israéliens ont le « droit d’avoir leur propre Etat-nation comme les Palestiniens ». La phrase est du prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed Ben Salmane Al Saoud. Une déclaration qui établit un nouveau signe de rapprochement avec Israël. Dans un entretien publié lundi 2 avril par la revue américaine The Atlantic, le vice-Premier ministre du royaume wahhabite assure n’avoir « aucune objection »religieuse quant à l’existence de l’Etat hébreu. « Je crois que chaque peuple, où que ce soit, a le droit de vivre dans sa nation pacifique. Je crois que les Palestiniens et les Israéliens ont le droit d’avoir leur propre terre », déclare-t-il. Le jeune prince de 32 ans ajoute que les seules« inquiétudes religieuses » des Saoudiens concernent le sort de l’Esplanade des mosquées à Jérusalem-Est (sous administration du waqf jordanien depuis la fin de la guerre de 1967) et « les droits des Palestiniens ».

 

Ryad se rapproche d’Israël, notamment face à l’ennemi commun dans la région, l’Iran chiite. De son côté, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu continue à présenter son pays comme « l’indispensable allié » des pays arabes opposés à Téhéran. Quant à Washington, elle table sur un rapprochement entre Israéliens et Saoudiens pour redessiner les équilibres régionaux, au moment où les dirigeants palestiniens ne veulent plus des Américains comme médiateurs de paix après la reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Commentaires