Des imams tunisiens boycottent le Hajj de cette année

Dîn Wa Dunia | 27 juin 2018 à 19 h 31 min | Mis à jour 27 juin 2018

Des imams tunisiens boycottent le Hajj de cette année
© DR
Publicité

La situation est inédite. Des imams tunisiens demandent l’annulation du pèlerinage cette année. Raison invoquée : le coût élevé du Hajj.

 

Les Tunisiens qui désirent faire le pèlerinage cette année doivent débourser 11 170 dinars tunisiens (près de 40 000 DH), selon Ahmed Adhoum, ministre tunisien des Affaires religieuse, soit 2 200 dinars plus cher que l’année dernière à cause d’une deuxième taxe imposée par l’Arabie saoudite, d’un montant de 768 dinars (environ 2000 DH) ainsi qu’à cause du taux de conversion entre la monnaie tunisienne et le riyal saoudien.

 

 

LIRE: Tunisie, les non-jeûneurs montent au créneau

 

 

La pilule a du mal à passer. C’est pourquoi le syndicat des imams tunisiens a demandé au Grand Mufti de la République tunisienne, Othman Battikh, d’annuler l’obligation du pèlerinage cette année, en raison des conditions économiques des Tunisiens. Il faut dire que le prix du voyage correspond à une trentaine de SMIC locaux. Le syndicat des imams préfèrerait que l’argent dépensé le soit pour améliorer la situation économique du pays.

 

Mais selon le secrétaire général du syndicat des imams, Fadel Achour, l’aspect économique n’est pas la seule raison de l’appel au boycott du Hajj. Selon lui, l’argent du hajj serait utilisé par l’Arabie Saoudite dans « l’agression contre des pays musulmans comme la Syrie et le Yémen, ce qui est contraire à la loi islamique ».

Commentaires