Diesel : 60 000 Audi concernées par de nouvelles « irrégularités »

Dîn Wa Dunia | 9 mai 2018 à 12 h 25 min | Mis à jour 9 mai 2018

Diesel : 60 000 Audi concernées par de nouvelles « irrégularités »
© AFP
Publicité

 

Déjà empêtré dans le scandale du Dieselgate, le constructeur automobile Audi, marque du groupe Volkswagen, annonce avoir interrompu la livraison aux clients de certains véhicules de modèles A6/A7 après avoir « découvert des irrégularités » sur des moteurs diesel. « Les irrégularités concernant le logiciel de pilotage des moteurs diesel V6 ont été découvertes lors de contrôles dans le cadre de l'enquête interne sur le diesel », indique le groupe. L’agence fédérale de l’automobile KBA a de son côté annoncé avoir lancé une enquête sur « des soupçons de manipulation des véhicules de modèles A6/A7, concernant 33 000 véhicules en Allemagne et environ 60 000 en tout ». La KBA n’indique pas si elle envisage ou non des rappels de ces voitures.

 

Selon le journal allemand Der Spiegel, la fraude concerne le système antipollution AdBlue, un liquide qui « aspire » le dioxyde d'azote (NO2). Les constructeurs allemands Daimler et Volkswagen, la maison-mère d’Audi, avaient déjà été menacés en février par les autorités de rappels massifs, suite à la découverte de manipulations sur leur dispositif AdBlue.

 

Lors du Dieselgate, qui a secoué le secteur en 2015, Volkswagen a reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel d’un logiciel capable de fausser le résultat des tests antipollution. Ce scandale a déjà coûté au constructeur plus de 25 milliards de dollars en rappels de véhicules et procédures judiciaires.

Commentaires